Astuces de Ch. Baur

Bien apprécier

Conseil n°1: la température de dégustation idéale

Les vins sont presque aussi compliqués que les êtres humains: les uns aiment la chaleur, alors que d’autres ne jurent que par la fraîcheur. C’est pourquoi nous vous indiquons ici la température idéale pour chaque vin.

  • Vin blanc au corps moyen à plein 12°C
  • Vin blanc au corps léger à moyen 10°C
  • Vin doux 6 – 8°C
  • Vin mousseux 6 – 8°C
  • Vin rouge au corps léger 12°C
  • Vin rouge au corps moyen à plein 16 – 18°C

Conseil n°2: le bon entreposage du vin

De manière générale, les vins aiment les lieux à l’abri de la lumière, humides et plutôt frais (de 10 à 18°C env.). Ces conditions idéales sont souvent réunies dans les caves des vieux bâtiments, tandis que les caves des nouveaux bâtiments sont souvent trop chaudes et trop sèches. Dans ce cas, il est recommandé d’avoir une armoire à vin, sans vibrations, qui assure une température constante. Vous préférez conserver votre vin entre vos quatre murs? Pas de problème, mais évitez la cuisine, pour lui préférer la pièce la plus fraîche du logement, c’est-à-dire la chambre à coucher.

Conseil n°3: laisser le vin se décanter

Il est conseillé d’ouvrir presque tous les vins rouges trente minutes, voire une heure avant de les déguster, afin de laisser respirer le vin. Mais faites preuve de prudence lorsque vous transvasez le vin dans une carafe à décanter. Cela fait certes chic, mais ce n’est véritablement nécessaire que pour très peu de vins. Si toutefois du dépôt s’est formé au fond de la bouteille, il est indispensable de décanter le vin.

Conseil n°4: reconnaître rapidement l’odeur du bouchon

Cela arrive hélas de temps à autres: vous ouvrez une bonne bouteille et, à cet instant, vous percevez l’odeur renfermée et désagréable du bouchon. La mauvaise nouvelle: ce vin ne peut être sauvé, et il ne n’est pas non plus possible de l’utiliser pour la cuisine. La bonne nouvelle: officiellement, seul 1% des vins ont un problème de bouchon. Et il est bon de savoir que tous les vins peuvent être bouchonnés, qu’ils soient rouges, blancs, doux ou mousseux.

Conseil n°5: verser la bonne quantité

Servir le vin et laisser le verre à moitié vide? Ce qui serait mal venu pour la bière ou une eau minérale est de mise quand il s’agit de vin. Il ne faut dans ce cas que remplir un tiers du verre, c’est-à-dire jusqu’à l’endroit où il est le plus large. Il existe d’ailleurs une bonne raison à ces verres à moitié vide: ce n’est pas la parcimonie de votre hôte, mais la nécessité pour le vin de s’aérer.

Conseil n°6: les taches de vin rouge – et comment les faire disparaître

La fête bat son plein, tout le monde est de bonne humeur, et voici que sévit le diablotin des taches de vin. Il existe heureusement des techniques pour se débarrasser de ces vilaines taches. La recette de nos grands-mères reste la meilleure: verser immédiatement du sel sur la tache, laisser sécher, puis enlever le reste de sel et laver comme d’habitude. Si la tache devait s’avérer être tenace, un agent de blanchiment courant fera l’affaire. Mais attention: faites d’abord un essai à un endroit peu visible. Le produit de nettoyage pour vitres est une autre alternative: vaporiser du produit sur la tache, laisser agir quelques instants, et tamponner avec un chiffon humide.